Le site Guerre en Ukraine a changé la vie de millions de personnes, y compris de nombreuses personnes travaillant dans la création de jeux vidéo.

L’Ukraine abrite quelques studios de développement de renommée internationale, comme Frogwares (Sherlock Holmes), GSC Game World (STALKER 2) ou encore Jeux 4A (la saga Métro).

4A Games n’est pas l’une des plus anciennes (elle a été fondée en 2006, par quelques vétérans de GSC Game World), mais elle est l’une des plus reconnues pour ses jeux vidéo de Métro 2033adaptant le roman post-apocalyptique de Dmitry Glukhovsky, suivi des suites Metro Last Light et Metro Exodus en 2019.

La guerre en Ukraine a poussé 4A Games à repenser l’histoire du prochain Metro.

Aujourd’hui, 4A Games a reconfirmé qu’ils travaillent toujours sur un nouveau jeu de la série Metro, malgré les difficultés de travailler en temps de guerre, et a même expliqué que cette expérience a imprégné l’histoire du prochain jeu.

La guerre en Ukraine nous a fait repenser le type d’histoire que le prochain métro devrait raconter.“, a expliqué dans une déclaration.

“Tous les thèmes du métro – conflit, pouvoir, politique, tyrannie, répression – font désormais partie de notre expérience quotidienne. Par conséquent, nous les accueillons et les intégrons dans le jeu avec un objectif renouvelé..”

4A Games reconnaît que c’est un changement pour le mieux pour le jeuet bien que la série ait toujours eu un message anti-guerre fort, tout en restant divertissante, elle est aujourd’hui plus importante que jamais, “…”.une histoire bien plus grande à raconter“.

Lire aussi:  Cette figurine de Link à cheval est le rêve de tout fan de The Legend of Zelda.

4A Games n’annonce rien sur le nouveau Metro, mais laisse une surprise aux fans.

4A Games reconnaît cependant qu’il y a difficultés à travailler: “Certains jours commencent par nos réunions matinales et le café. Mais d’autres commencent par des sirènes anti-aériennes et des attaques de missiles. Certains jours, nous prenons le métro pour aller travailler, mais d’autres jours, nous sommes obligés de nous abriter dans le métro..”

Il n’y a rien de normal dans leur “nouvelle normalité”, et bien que depuis 2014 (après l’annexion de la Crimée à la Russie) ils aient déplacé leur siège à Malte, ils ont toujours de nombreux employés qui travaillent dans leur bureau de Kiev, ou à distance dans le reste de l’Ukraine. Un de leurs animateurs a rejoint les forces armées et est mort au combat.

Pour l’instant, ils ne s’engagent pas sur une date de sortie ou sur d’autres détails concernant le prochain jeu Metro, bien qu’aujourd’hui ils aient dévoilé une surprise pour les fans, le moteur. Exodus SDKavec lesquels leurs jeux ont été créés, entièrement gratuits pour que les moddeurs disposent de plus d’outils. Vous pouvez le trouver à ce lien.